A la messe, les pleurs des enfants sont l'homélie de la vie

A la messe, les pleurs des enfants sont « l’homélie de Dieu, l’homélie de la vie », déclare le pape François lors de sa visite pastorale à la paroisse romaine de Saint-Michel-Archange à Pietralata, dans le nord-est de la ville, le 8 février 2015.

Arrivé aux environs de 16h, le pape a rencontré les personnes malades, les enfants se préparant à leur première communion, des personnes sans-abri, quelque quatre-vingt scouts avec leurs familles, ainsi que les parents des enfants récemment baptisés.

« J’aime entendre pleurer les petits enfants, parce qu’ils sont une promesse de vie ! », a-t-il déclaré à ces derniers : « Quand nous sommes à l’église, pendant la messe, et que les enfants commencent à pleurer, peut-être que quelques secrétaires de paroisse commencent à dire : "Chut ! Emmenez-le dehors !". Non, non, il doit rester là, parce que c’est l’homélie de Dieu, c’est l’homélie de la vie. C’est une promesse ! »

Le pape les a encouragés à élever leurs enfants dans la foi : « Ils ont été baptisés et maintenant commence le chemin de croissance dans la foi. Et vous devez le faire. S’il vous plaît, éduquez-les bien ! »

« La première chose que la maman doit enseigner à son enfant, c’est à faire le signe de croix », a-t-il ajouté en confiant sa « souffrance » de constater que « parfois, même dans les villes, des enfants chrétiens ne savent pas faire le signe de croix ».

« Merci beaucoup, merci d’être venus aujourd’hui. Avancez et merci beaucoup pour le don de la vie. Merci ! », a-t-il conclu. Le pape a célébré une messe en fin de journée, avant de rentrer au Vatican.

Avec une traduction de Constance Roques

http://www.zenit.org/fr/articles/a-la-messe-les-pleurs-des-enfants-sont-l-homelie-de-la-vie?utm_campaign=semainehtml&utm_medium=email&utm_source=dispatch

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article