Dire la vérité est un acte de charité

Le site lavie.fr publie des extraits du dernier livre du cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation polur les évêques. Extraits :

O"La véritable charité, c’est-à-dire un amour pour le bien de l’autre et pas simplement pour soi, est capable d’imposer, de corriger, donc d’assumer pleinement le rôle de parent. A ce moment-là, l’éducation a lieu car l’autorité fait grandir. Le service de l’autorité existe aussi dans la famille, ce qui est vrai dans l’Eglise aussi. On peut ne pas exercer le service de l’autorité : laisser tout faire, ne pas intervenir, ne pas dire la vérité qui peut faire mal mais qui éclaire et qui permet de se relever. On laisse alors les gens dans la confusion de peur de les blesser, de dire une vérité qui ne sera guère populaire et ira contre la culture ambiante. Ceci se vérifie pour des évêques, des prêtres, des pasteurs. C’est une charité supérieure que de communiquer une vérité qui éloigne quelqu’un de nous pour un temps, le temps qu’il puisse réaliser qu’on a vraiment agi pour lui."

"Quand l’Eglise se prononce sur des questions précises, par la voix du successeur de Pierre, avec le collège des évêques, il est normal que nous lui donnions l’assentiment de notre foi ou de notre consentement même si, à un moment donné, nous avons pu souscrire à une opinion différente. Dans l’Eglise, nous pensons en communion. Nous ne sommes pas des individus qui additionnent les pensées singulières pour voir quel est le consensus qui en ressort. Non, l’Eglise est beaucoup plus une que le consensus des différentes personnalités. L’Eglise est une oeuvre de l’Esprit. L’Esprit Saint est l’âme de l’Eglise et, peu à peu, il conduit les personnes grâce à leurs échanges, en utilisant aussi les instances qui existent. Cela donne naissance à des jugements sur ce que l’on doit faire ou ne pas faire, sur ce que l’on doit croire et ne pas croire. Cela, c’est la foi catholique qui a établi un Magistère, c’est-à-dire une autorité doctrinale qui doit avoir le dernier mot sur les questions de foi et les questions morales."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article