Benoît XVI a 85 ans

Nos voeux et nos prières l'accompagnent tout spécialement aujourd'hui.

B16
De Radio Vatican
 :

"Ce lundi 16 avril, Benoît XVI fête son 85° anniversaire. Une fête en famille, pas de réceptions officielles, mais une journée très bavaroise, selon son désir. Des évêques allemands et des invités venus de Bavière ont fait le déplacement jusqu’à Rome pour l'entourer. 
Pour lui faire plaisir, son secrétaire particulier a réalisé à cette occasion un recueil de témoignages : une vingtaine de personnalités célèbres en Allemagne ont accepté de raconter Benoît XVI à leur manière. 
Pour son secrétaire particulier, Benoît XVI est un "Pape de la parole" qui appelle les choses par leur nom mais toujours avec délicatesse et respect des autres. Ses critiques peuvent être sévères, affirme Mgr Georg Ganswein mais elles sont toujours exprimées avec douceur. Sa simplicité, sa sincérité et son courage ont souvent été mal compris. Benoît XVI – ajoute-t-il - ne semble pas s’inquiéter de l’image que les médias donnent de lui, le décrivant, à tort, comme un conservateur indifférent. Il a appris à affronter les critiques, à les situer et à les accepter. Pour le Pape, l’opinion publique, la presse, la télévision doivent, certes, être prises en considération. Mais le plus souvent, elles n’orientent pas la navigation vaticane. 
Benoît XVI ne cherche pas à jouer le jeu des médias, ni à hypnotiser les foules, ce qui ne l’empêche pas d’être acclamé et écouté. Mais si, au fil des ans, il est parvenu, en partie, à bousculer les clichés et les préjugés sur sa personne, les dossiers difficiles continuent de perturber son pontificat. Les abus sexuels, le dialogue avec les Lefebvristes, les fuites de documents réservés, et tant d'autres. Parmi ceux qui le connaissent ou qui l’observent de plus près, certains pensent que c’est dans son parcours personnel que se trouve le secret de son apostolat, son amour de la vérité. Ses priorités sont nombreuses, la liste est longue ; mais son souci majeur c’est la crise de la foi, l’oubli de Dieu, dans le monde d’aujourd’hui. A 85 ans, Benoît XVI semble plus que jamais décidé à secouer les torpeurs et les frilosités dans l’Eglise, et, s’il le faut, à ramener les dissidents et les désobéissants au bercail en vue de la nouvelle évangélisation. 
Pour ses 85 ans, ce lundi, Benoît XVI célébrera la messe dans la chapelle Pauline en présence de ses invités et des évêques allemands. Il les retrouvera à 11h, avant d’accorder une audience publique à la délégation bavaroise, à midi".

Une adresse est ouverte pour ça : auguri.benedettoxvi@vatican.va

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dekoijmemèle68 26/04/2012 10:05

Bon anniversaire, Josef! Tous vos confrères évêques sont à la retraite depuis 10 ans, pourquoi pas vous aussi ?