"Je vais donc lui dire qu'il y a des jeunes qui sont là, qui croient en des belles choses, qui ne sont pas des idéaux poussiéreux"

BComme à chaque visite papale, les médias, devant le succès évident, se mettent à changer de ton. Un lecteur me signalait que les journaux télévisés se montraient moins critiques face aux centaines de milliers de jeunes qui, très visiblement, aiment ce pape tant décrié. A 19, France Inter ose déclarer que Benoît XVI a fait l'objet d'une standing ovation "émouvante"...

Les articles abondent sur le net et leurs titres deviennent objectifs. Bref, encore une fois, le "vieux pape ringard" a retourné l'hostilité médiatique.

Benoît XVI a partagé son déjeuner avec 11 jeunes, sélectionnés pour s’attabler aux côtés du pape lors de ce repas organisé au salon des Ambassadeurs de la nonciature apostolique de Madrid. Un Français de Dijon, Olivier Richard, était dans le groupe. Il a déclaré auparavant :

"je vais lui dire tout mon soutien. C'est vrai que le saint père a une charge très grande et il a reçu un certain nombre de critiques. Je vais donc lui dire qu'il y a des jeunes qui sont là, qui croient en des belles choses, qui ne sont pas des idéaux poussiéreux".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article