JMJ : Veillée sous l'orage - la jeunesse consacrée au Sacré-Coeur

J26
La veillée des Journées mondiales de la jeunesse a été subitement interrompue, à 21h35, par une pluie diluvienne d'orage obligeant Benoît XVI à interrompre son discours qu'il avait à peine commencé. Abrité sous plusieurs parapluies blancs, il a attendu patiemment, serein, le sourire aux lèvres, que les éléments se calment. Le bas de sa soutane était complètement trempé, les organisateurs épongeant l'eau à ses pieds. Il a longuement parlementé sous l'œil des caméras avec son entourage pour savoir s'il devait continuer ou pas.

J27
Pendant ce temps la foule battait des mains, chantait, alors qu'elle était très recueillie depuis le début de la cérémonie. 

J333
A un moment, le pape a récupéré son texte, mais c'était le micro qui ne marchait plus, lui laissant un large sourire.

J28
Enfin, vingt minutes après le début de l'incident, le son est revenu et le vent s'est calmé. Le pape a pu reprendre son discours.

J29

Puis, nouveau coup de théâtre, le pape a dû se lever et quitter la scène alors que des pompiers, sont apparus pour vérifier la stabilité des installations du grand podium. Il est réapparu, habillé de ses vêtements liturgiques pour présider la deuxième partie de la soirée dédiée à une adoration eucharistique.

J30
Le temps s'est calmé, la foule aussi, plongeant dans la nuit et la prière silencieuse. Le pape a longuement prié à genoux devant le Saint Sacrement. Puis, toujours dans le silence impressionnant de la foule, il a consacré la jeunesse au Sacré-Coeur.

J34

S

Le lieu est comble, comme l'indique l'organisation :

"Il semble que l'organisation de Cuatro Vientos ne permette pas à des personnes supplémentaires d'accéder à l'enceinte. Nous sommes absolument désolés, mais il n'est plus possible de participer à la veillée. Par contre, vous pourrez suivre la Sainte Messe demain, à partir de 9h30, sur les écrans géants du stade Vicente Calderón. Merci de votre compréhension!"

J32
J31

J35

Revoir la veillée : KTO.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article