La réponse de l'Homme à Dieu : le Credo

Le Credo, appelé aussi Symbole des Apôtres, est un abrégé des vérités de la foi enseignées par les Apôtres : 1 Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre ; 2 et en Jésus Christ, son Fils unique, Notre Seigneur 3 qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie ; 4 a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli ; 5 est descendu aux enfers, et le troisième jour est ressuscité d’entre les morts ; 6 est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant ; 7 d’où il viendra juger les vivants et les morts. 8 Je crois au Saint-Esprit ; 9 à la sainte Église catholique, à la communion des saints ; 10 à la rémission des péchés ; 11 à la résurrection de la chair 12 à la vie éternelle. Amen.

 

Il signifie : je tiens pour absolument vrai tout ce qui est contenu dans ces douze articles, et je le crois plus fermement que si je le voyais de mes yeux ; parce que Dieu, qui ne peut ni se tromper ni tromper personne, nous a révélé ces vérités. C’est cela la foi.

 

La foi est un don gratuit de Dieu et accessible à ceux qui la demandent avec humilité. L’acte de foi est un acte humain, c’est-à-dire un acte de l’intelligence qui, sous la motion de la volonté mue par Dieu, donne librement son adhésion à la vérité divine.

 

La foi est un acte personnel, parce qu’elle est la libre réponse de l’homme à Dieu qui se révèle. Mais elle est en même temps un acte ecclésial qui s’exprime dans la confession de foi : « Nous croyons ». En effet, c’est l’Église qui croit. C’est pourquoi l’Église est Mère et Maîtresse : « Nul ne peut avoir Dieu pour Père qui n’a pas l’Église pour Mère » (saint Cyprien).

 

© Carpe Deum Imprimatur : Diocèse de Bayonne Le chapitre des fêtes chrétiennes a été rédigé par le conseiller spirituel de Carpe Deum. Le reste est issu du Catéchisme de l'Eglise Catholique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article