Messe pour les défunts de nos familles

La puissance insoupçonnée de la messe !

Faire célébrer des messes pour nos défunts

Quel cadeau pouvons-nous faire pour nos défunts ? 
Visite au cimetière, fleurs, prières... bien sûr ! 
Mais le plus beau cadeau reste la messe !

* Faire célébrer des messes pour nos défunts
Il est important aussi de faire célébrer une ou plusieurs messes pour nos défunts, car c'est par son Saint Sacrifice que Jésus nous sauve.

* La messe
Extrait de la prière de la messe : 
- Pour nos frères défunts, pour les hommes qui ont quitté ce monde et dont tu connais la droiture, nous te prions : reçois-les dans ton Royaume, où nous espérons être comblés de ta Gloire, tous ensemble et pour l'éternité, par le Christ, Jésus notre Seigneur, par qui tu donnes au monde toute grâce et tout bien.
Jésus veut nous libérer : « Père, je veux que là où je suis eux aussi soient AVEC MOI » (Jn 17, 24) et au larron crucifié avec lui : «Aujourd'hui, tu seras AVEC MOI dans le Paradis» (Lc 23,43).

* Pourquoi faire célébrer des messes pour nos défunts ?
Par son sacrifice que la messe actualise parfaitement, Jésus prend sur lui tous nos péchés pour nous faire passer jusqu'en Celui en qui il n'y a aucune ombre, son Père. Bien sûr nous souhaitons que tous nos défunts entrent immédiatement au Ciel dans l'assemblée des saints. Or il se peut qu'au moment de la mort, leur être soit encore marqué par le péché et soit encore imparfaitement purifié. Le Seigneur, dans sa miséricorde inépuisable, a voulu le Purgatoire. C'est une expérience de purification, pour laquelle les défunts ont particulièrement besoin de la prière de l'Eglise. Cette conviction de foi prend ses racines dans l'Ancien Testament, dans le deuxième livre des Maccabées. (2 Ma 12, 38-45)

C’est le plus beau cadeau que je puisse offrir à ceux qui sont “partis”. 
Le Salut est déjà donné une fois pour toutes par la mort et la résurrection du Christ, mais l'actualisation du sacrifice du Christ dans la messe va ouvrir le coeur du défunt l’éclairer d’une lumière nouvelle et le purifier s'il est au Purgatoire. S’il est déjà au Ciel, il pourra utiliser ce don avec une “intelligence” céleste pour ceux qui en ont le plus besoin.
Comprenons que c’est aussi un cadeau pour les vivants car la messe est une source de bénédiction pour tous.

* Guérison et purification de notre histoire familiale
Chaque messe est célébration de ce salut offert gratuitement pour les vivants et pour les morts de cette génération, comme ceux des générations passées, sur qui elle exerce sa puissance de purification et de guérison. (Mgr Marcel Agboton, Evêque de Porto Novo au Bénin).
En effet, si au moment de mourir quelqu’un n'est pas totalement purifiésa purification dépend de la miséricorde de Dieu etaussi de l’intercession du Corps Mystique du Christ, notamment de la prière des vivants. Sont donc importantes les prières réparatrices pour solliciter du Seigneur l’absolution des âmes des défunts. (Jean Pliya).


Attention ce n’est pas une démarche magique.
C’est une démarche spirituelle dans laquelle il est important de participer spirituellement par la prière et les gestes de réconciliations. Dans le domaine spirituel il n’y a plus ni temps, ni distance et même si nous ne pouvons pas participer à la messe physiquement, il est important d’entrer spirituellement dans toute la démarche ; alors nous voyons beaucoup de fruits.

Pour faire célébrer des messes pour vos défunts, vous pouvez demander à votre curé ou un prêtre ami ou au secrétariat de votre paroisse

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dominique Mottais 26/11/2011 11:53

Pas question, vous devez rester! Moi, j'aime bien l'apôtre hérétique...Enfin, surtout lorsqu'elle s'exprime - très bien d'ailleurs - autrement qu'en signes cabalistiques.

GST 26/11/2011 10:12

Le commentaire n°27 s'est trouvé tronqué...on peut le supprimer...de même que le n°29... Et pourquoi pas tous les autres venant de GST !!!!

GST 26/11/2011 10:10

Bonjour le nouveau !
On va continuer tous les deux puisque J-Pierre ne veut plus me parler...
Tiens, je m'éloignerais de l'annonce du Salut par Jésus-Christ ? Mais pas du tout ! C'est seulement sur les manières de faire cette annonce que je me permets de chipoter...
On se retrouve un peu loin de l'article qui est à l'origine de ces "prises de bec" : au départ ce que je voulais seulement "pointer" c'était l"utilisation" de l'Eucharistie pour nos "besoins"
humains même légitimes .. Il me semble qu'on a encore fort à faire pour se débarrasser de certaines "alluvions" qui lui font perdre son vrai sens... sans cesse à découvrir...

GST 26/11/2011 10:05

Bonjour le nouveau !
On va continuer tous les deux puisque J-Pierre ne veut plus me parler...
Tiens, je m'éloignerais de l'annonce du Salut par Jésus-Christ ? Mais pas du tout ! C'est seulement sur les manières de faire cette annonce que je me permets de chipoter...
On se retrouve un peu loin de l'article qui est à l'origine de ces "prises de bec" : au départ ce que je voulais seulement "pointer" c'était pour .. Il me semble qu'on a encore fort à faire pour se
débarrasser de certaines "alluvions" qui lui font perdre son vrai sens... sans cesse à découvrir...

Patrick 26/11/2011 09:35

A lire ce "dialogue", plutot deux monologues. Il semblerait de Jean-Pierre défende l'enseignement de l'Eglise et que Geneviève ne soit qu'"apotre" d'elle même. Elle s'éloigne de l'annonce du Salut
par Jésus-Christ. Elle le dit elle même en signant "apotre hérétique"