Rapport statistique annuel du Secours Catholique

Ce mardi 8 novembre s'est tenue une conférence de presse du Secours Catholique de Côte d'Or, présentant son rapport statistique annuel sur la pauvreté en France.

Ce rapport a illustré une précarité grandissante chez les jeunes. Les chiffres sont parlants : « 12% des personnes accueillies au Secours Catholique ont entre 18 et 25 ans » indique Catherine Ranc, déléguée départementale.
Le chiffre est un peu plus important pour Dijon, en raison du caractère étudiant de la ville.

Claude Chauby, Président de la délégation départementale, précise un point important : « Ce n'est pas le nombre de jeunes en situation précaire qui augmente. C'est que ceux qui le sont, sont de plus en plus pauvres ».

Les jeunes semblent donc subir de plein fouet la crise économique et sociale, alors qu'ils sont paradoxalement plus diplômés qu'auparavant. « La précarité de l'emploi empêche les jeunes d'accéder à des revenus stables qui leur permettraient de construire leur vie » note le rapport.

Le constat est également difficile pour les familles avec enfant. Elles sont de plus en plus nombreuses à demander de l'aide. « Un couple qui a un enfant voit son niveau de vie baisser de 33%. Pour une femme seule, c'est 33% » remarque Catherine Ranc. Ainsi, « dès le moindre incident (perte d'emploi momentanée, enfant malade...), ils plongent » continue la déléguée départementale.

Ainsi, le Secours Catholique a réalisé un ensemble de 14 propositions dans le but de retisser la confiance entre les jeunes et la société. Elles concernent principalement les ressources, l'emploi, l'insertion sociale, le logement, la justice et la parentalité.



Note : en 2010, le Secours Catholique a rencontré 628 800 situations de pauvreté, ce qui représente 1 492 000 personnes (+2,3% par rapport à 2009), dont 790 000 adultes et 702 000 enfants.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article