Rimsha, la jeune chrétienne pakistanaise, blanchie par la justice




C’est un soulagement pour les chrétiens du Pakistan. Rimsha Masih a été blanchie par la justice pakistanaise. Le tribunal d'Islamabad a décidé "une fin de non-recevoir" à propos des accusations contre la jeune chrétienne. Elle était accusé d’avoir profané le Coran. Cette affaire très médiatisée avait suscité une vive émotion dans le pays et à l’étranger.

Une affaire au développement spectaculaire

C’est un calvaire de plus de trois mois qui a pris fin mardi 20 novembre pour Rimsha Masih et ses proches. Elle pourra rentrée chez elle libre, lavée de tous soupçons. Analphabète et handicapée mentale, elle avait été emprisonnée au mois d’août dernier après avoir été accusée d’avoir brûlé des pages d’un manuel d’introduction au Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan. Mais très vite l’affaire Rimsha avait connu un développement spectaculaire lorsque la police avait accusé l'imam de la mosquée voisine d'avoir lui-même introduit des pages du Coran dans les feuilles brûlées afin "d'expulser" les chrétiens de ce quartier périphérique de la capitale, Islamabad.

Nouvelle perspective pour la communauté chrétienne du Pakistan ?

Ce verdict résonne aussi comme une victoire pour la communauté chrétienne du Pakistan. La sentence fera peut-être désormais jurisprudence, dans un pays où les chrétiens sont régulièrement victimes de la loi sur le blasphème. Les musulmans radicaux défendent bec et ongles cette loi devenue un sujet très sensible au Pakistan. Une autre chrétienne, Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème en 2010 après une altercation avec les femmes de son village, croupit toujours en prison.

 

Source : http://fr.radiovaticana.va/articolo.asp?c=640404

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article