Roland Minnerath, archevêque de Dijon : « Parler de mariage gay est contradictoire »

Le sujet épineux du mariage homosexuel est revenu sur le devant de la scène, ce qui a le don d’agacer l’archevêque de Dijon Roland Minnerath.
Minnerath-2-200x300
Monseigneur Roland Minnerath, archevêque de Dijon, s’oppose au mariage gay

 

Christiane Taubira, ministre de la Justice, a dévoilé les grandes lignes du projet de loi sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, présenté en Conseil des ministres le 24 octobre prochain. Cette perspective divise fortement au sein de la classe politique et de la société. Certains maires ont même annoncé qu’ils refuseraient de célébrer les unions homosexuelles. Et l’Eglise, qu’en pense-t-elle ? Tandis que le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, estime que le mariage homosexuel favoriserait la polygamie et l’inceste, Roland Minnerath a lui aussi tenu à réagir dans une tribune diffusée dans Le Nouvel Observateur.

 

Dans cette tribune, l’archevêque de Dijon, estime que l’expression « mariage homosexuel » est « une contradiction dans les termes » car « le mariage suppose l’altérité sexuelle ». Concernant l’expression « droit à l’enfant », il signale une confusion : « C’est l’enfant qui a des droits, y compris le droit d’avoir une relation structurante avec un père et une mère. L’enfant n’est pas un objet destiné à combler un manque ou un désir. » Le mariage gay, très peu pour Monseigneur Minnerath… Tout comme Monseigneur André Vingt Trois qui appelle les catholiques à se manifester contre le mariage homosexuel.

 

Une enquête IFOP du 1 août dernier indiquait que 65 % des Français sont favorables à l’union entre deux personnes du même sexe, et que 53 % ne voyaient pas d’inconvénient à ce qu’ils adoptent des enfants.

 

Source : gazetteinfo.fr

 

 

Sur le même thème la lettre de Mgr Lacrampe  :

http://actualitechretienne.wordpress.com/2012/09/17/mgr-lacrampe-faudra-t-il-remettre-en-cause-le-mariage-civil/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article