Sur les traces de Jeanne d'Arc

Les 600 km qui séparent Domrémy en Lorraine à Sainte Catherine de Fierbois dans le Loir-et-Cher, sont toujours fortement empreints du périple que Jeanne d'Arc a entrepris en 1429 pour rencontrer le roi Charles VII.

Maison natale de Jeanne d'Arc &agrave; Domr&eacute;my (Lorraine)|| © Serge Picard / VUMaison natale de Jeanne d'Arc &agrave; Domr&eacute;my (Lorraine)|| © Serge Picard / VUStatue de Jeanne d'Arc, dans l'Eglise de Domr&eacute;my-La-Pucelle|| © Serge Picard / VUBasilique de Bois-Chenu &eacute;rig&eacute;e dans le bois o&ugrave; Jeanne d'Arc aurait entendu les Voix|| © Serge Picard / VULa Porte de France à partir de laquelle Jeanne d'Arc a commencé son périple pour Chinon|| © Serge Picard / VU|| © Serge Picard / VULa Chapelle Castrale, à Vaucouleurs.|| © Serge Picard / VUPaysage de Lorraine aux alentours de Vaucouleurs|| © Serge Picard / VUFontaine de Poissons (Haute-Marne) où Jeanne d'Arc fit boire son cheval|| © Serge Picard / VUPaysage de l'Auxerrois|| © Serge Picard / VUJeanne d'Arc est pass&eacute;e par Auxerre. Ici la cath&eacute;drale St Etienne.|| © Serge Picard / VUDans le centre historique d'Auxerre.|| © Serge Picard / VUA M&eacute;zilles, dont nous voyons ici le Ch&acirc;teau La Bruy&egrave;re, Jeanne d'Arc se serait faite attaqu&eacute;e par des brigands.|| © Serge Picard / VUA l'abbaye de Clairvaux, du fait de la loi srticte des moines cisterciens ayant fait des voeux d'austerit&eacute;, Jeanne aurait pass&eacute; la nuit &agrave; prier dans la chapelle attenante|| © Serge Picard / VUFor&ecirc;t pr&egrave;s de Gien, dans le Loiret.|| © Serge Picard / VU<p>Vue nocturne de la ville de Gien, au bord de la Loire, avec le pont &agrave; 12 arches que Jeanne traversa le 23 juin 1429.</p> <br />|| © Serge Picard / VU<p>La Forteresse et le Donjon de Loches, pr&egrave;s de Tours. C'est ici que la pucelle rencontre le dauphin Charles dans son logis royal le 3 juin 1429.</p> <p>&nbsp;</p>|| © Serge Picard / VUVilles de Loches.|| © Serge Picard / VUSainte Catherine de Fierbois, &eacute;glise o&ugrave; fut trouv&eacute;e l'&eacute;p&eacute;e de Jeanne d'Arc|| © Serge Picard / VU
Maison natale de Jeanne d'Arc &agrave; Domr&eacute;my (Lorraine)|| © Serge Picard / VU
Maison natale de Jeanne d'Arc &agrave; Domr&eacute;my (Lorraine)|| © Serge Picard / VU
Statue de Jeanne d'Arc, dans l'Eglise de Domr&eacute;my-La-Pucelle|| © Serge Picard / VU
Basilique de Bois-Chenu &eacute;rig&eacute;e dans le bois o&ugrave; Jeanne d'Arc aurait entendu les Voix|| © Serge Picard / VU
La Porte de France à partir de laquelle Jeanne d'Arc a commencé son périple pour Chinon|| © Serge Picard / VU
|| © Serge Picard / VU
La Chapelle Castrale, à Vaucouleurs.|| © Serge Picard / VU
Paysage de Lorraine aux alentours de Vaucouleurs|| © Serge Picard / VU
Fontaine de Poissons (Haute-Marne) où Jeanne d'Arc fit boire son cheval|| © Serge Picard / VU
Paysage de l'Auxerrois|| © Serge Picard / VU
Jeanne d'Arc est pass&eacute;e par Auxerre. Ici la cath&eacute;drale St Etienne.|| © Serge Picard / VU
Dans le centre historique d'Auxerre.|| © Serge Picard / VU
A M&eacute;zilles, dont nous voyons ici le Ch&acirc;teau La Bruy&egrave;re, Jeanne d'Arc se serait faite attaqu&eacute;e par des brigands.|| © Serge Picard / VU
A l'abbaye de Clairvaux, du fait de la loi srticte des moines cisterciens ayant fait des voeux d'austerit&eacute;, Jeanne aurait pass&eacute; la nuit &agrave; prier dans la chapelle attenante|| © Serge Picard / VU
For&ecirc;t pr&egrave;s de Gien, dans le Loiret.|| © Serge Picard / VU
<p>Vue nocturne de la ville de Gien, au bord de la Loire, avec le pont &agrave; 12 arches que Jeanne traversa le 23 juin 1429.</p> <br />|| © Serge Picard / VU
<p>La Forteresse et le Donjon de Loches, pr&egrave;s de Tours. C'est ici que la pucelle rencontre le dauphin Charles dans son logis royal le 3 juin 1429.</p> <p>&nbsp;</p>|| © Serge Picard / VU
Villes de Loches.|| © Serge Picard / VU
Sainte Catherine de Fierbois, &eacute;glise o&ugrave; fut trouv&eacute;e l'&eacute;p&eacute;e de Jeanne d'Arc|| © Serge Picard / VU
 


 

Conseil : cliquez sur + pour afficher les légendes et sur "ZOOM" pour agrandir les photos

Jeanne la Pucelle, figure mythique de la France et figure mystique de l’Église qui ne cesse de fasciner, est à la une des journaux. Pour le meilleur et pour le pire. Max Gallo lui consacre son nouveau livre, tandis que Philippe Ramos la porte à l’écran, au moment où des fondamentalistes catholiques se rallient devant sa statue, à Paris, pour mener croisade contre ce qu’ils nomment "la christianophobie". Le 6 janvier prochain, on célébrera le 600e anniversaire de sa naissance.

Alors que la France de 1429 est écartelée entre les Anglais et leurs alliés bourguignons qui sèment la terreur, que le dauphin et les chevaliers de la France française baissent les bras, Jeanne prend la tête d’une troupe. Partant de Lorraine, elle va jusqu’à Sainte Catherine de Fierbois dans le Loir-et-Cher annoncer à Charles VII qu’envoyée par Dieu elle va bouter les Anglais hors de France.

Soit 600 km de périple qui portent encore aujourd'hui les traces de la "bergerette" de Domrémy, et que nous vous proposons de revivre, avec ces images du photographe Serge Picard.

 

Source : La Vie

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article