Chrétien sur Twitter pour le meilleur et pour le rire

Après les Américains, les croyants français commencent à investir les réseaux sociaux pour y créer des comptes d’humour religieux.

« La vie spirituelle, c’est comme la barre de traction. Tu en as rêvé, tu l’as achetée, installée et… c’est trop dur de s’en servir. » Voilà le genre de blague que l’on peut lire sur Twitter. L’humour est souvent de mise sur ce réseau social où s’échangent des messages de 140 signes. Mais jusqu’à présent les religions échappaient aux mots d’esprit de ses utilisateurs. Les premiers à avoir osé rire sur le sujet sont des Américains avec l’ouverture, le 21 janvier 2011, du compte @UnvirtuousAbbeyque l’on peut traduire par « abbaye non vertueuse ». Ses auteurs se présentent ainsi : « Plus saints que vous, mais pas de beaucoup. Moines numériques priant pour les problèmes mondiaux. Ceci est un compte d’humour religieux. » Résultat : 21 013 abonnés (et 17 051 sur Facebook).

Point de vue décalé

Cette initiative a donné envie à deux dominicains français, basés au Caire, de lancer le compte Sainte Provocation à l’occasion du carême 2012 (@SteProvocation, 382 abonnés). « Nos provocations ne cherchent jamais à scandaliser, explique frère Rémi Cheno, l’un des deux auteurs, mais plutôt à réveiller ou faire voir un autre point de vue, si possible avec le sourire. » Parmi les messages les plus retwittés (partagés, ndlr), celui sur « la vie spirituelle comme une barre de traction ». Ou le plus critique : « Dans l’Église, on aime le débat. Surtout chez les autres, d’ailleurs. »

Ils ont été les seuls en langue française jusqu’au 17 février dernier et l’apparition de @LePharisien. En deux mois, ce compte a attiré 2 171 abonnés (et 1 571 sur Facebook). Cette audience le place parmi les principaux comptes Twitter français traitant de la religion ! Ses quatre animateurs sont pour la plupart des journalistes chrétiens parisiens. « Nous avions besoin de décompresser au moment de la démission de Benoît XVI, raconte l’un d’entre eux. C’est comme cela que l’idée de créer un compte humoristique est née. Nous abordons tous les sujets du moment qu’ils ont un lien avec la foi chrétienne, sans jamais attaquer les personnes. » Leurs messages peuvent évoquer le pape : « En raison de son poumon manquant, le pape François ne chantera finalement pas Don’t cry for me Argentina aux pèlerins argentins à l’Angélus » ou « Attention : ne pas confondre François d’Assise et Francis aux assises. Ce n’est pas le même. » Ces impertinents s’aventurent aussi dans le champ politique : « Le scandale financier s’étend au Vatican : plusieurs gardes du Saint-Siège auraient avoué avoir un compte en Suisse. » Le ton est plutôt direct, sans jamais tomber dans l’anticléricalisme.

Nouvelle génération

Cette initiative a donné l’envie à d’autres de se lancer comme le compte @NouvelOss. Animé par un quadragénaire français vivant à Rome, son titre fait référence à ­L’Osservatore Romano, le quotidien du Vatican. Il est trop tôt pour prédire l’avenir de ces initiatives. Mais leur apparition s’inscrit dans la volonté d’une nouvelle génération de croyants de trouver d’autres modes d’expression comme les parodies de séries télévisées (notamment Bref, de Canal +) ou les « flash mobs », ces chorégraphies présentées dans les rues. Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes !

> Créer un compte Twitter

Il suffit de disposer d’une adresse e-mail et de se rendre sur le site de Twitter (https://twitter.com). Choisissez un nom d’utilisateur le plus court possible, par exemple en mettant la première lettre de votre prénom suivi de votre nom. Indiquez correctement vos nom et prénom afin que d’autres utilisateurs de Twitter puissent vous trouver facilement. Ajoutez une photo à votre profil puis présentez-vous en deux phrases. Il ne vous reste plus qu’à vous abonner à d’autres comptes.
En savoir plus : www.twoutils.com/debuter-twitter

ÉTIENNE SÉGUIER
CRÉÉ LE 25/04/2013

Source :http://www.lavie.fr

Chrétien sur Twitter pour le meilleur et pour le rire

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article