En Mai, prions Notre-Dame, reine de France : lettre du Père abbé de Clairval

"L’Église nous encourage à ne pas déserter le combat spirituel"

Cher ami,

Sous peu va s’ouvrir le mois de mai, le mois de MARIE. Cette occurrence
apparaît comme une invitation providentielle à prier instamment Notre-Dame pour
la France et, en pratique, à réciter chaque jour le Chapelet à cette intention.
Notre Mère du Ciel, qui est la Patronne principale de notre pays, a recommandé
bien souvent cette récitation, notamment à Lourdes et à L’Île Bouchard. Le 8
décembre 1947, le Père Georges Finet dit à Marthe Robin : « Marthe, la France est
foutue (sic) ; nous allons avoir la guerre civile. » Marthe reprit : « Non, mon Père !
La Vierge Marie va sauver la France à la prière des petits enfants. » Le même jour,
Notre-Dame apparaissait à Jacqueline Aubry et à trois autres petites filles dans
l’église de leur village et, s’adressant à elles : « Dites aux petits enfants de prier pour
la France, car elle en a grand besoin. » De fait, les événements tant redoutés n’eurent
pas lieu…
Nourri de la doctrine de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, le
bienheureux Jean-Paul II avait une grande dévotion à MARIE. Nous l’avons vu bien
souvent le chapelet à la main. Peu après son élection au Siège de Pierre, il
confessait : « Le Rosaire est ma prière préférée ; c’est une prière merveilleuse.
Merveilleuse de simplicité et de profondeur. » En octobre 2002, il publiait une Lettre
apostolique sur le Rosaire, dont la conclusion n’a rien perdu de sa pertinence :
Prière pour la paix, le Rosaire est aussi, depuis toujours, la prière de la famille et
pour la famille. Il fut un temps où cette prière était particulièrement chère aux
familles chrétiennes et en favorisait certainement la communion. Il ne faut pas
perdre ce précieux héritage. Il faut se remettre à prier en famille et à prier pour
les familles, en utilisant encore cette forme de prière.
Rosarium BMV, 41
Nous appelons de nos vœux une mobilisation générale pour prier le Chapelet, en
famille, en paroisse, ou dans d’autres groupes. Souvenons-nous de la victoire de
Lépante, à la suite de laquelle le pape saint Pie V a institué la fête du Très Saint
Rosaire. En bien d’autres circonstances MARIE, touchée par la prière du peuple
chrétien, a détourné des fléaux humainement insurmontables.


Abbaye Saint-Joseph de Clairval
F-21150 Flavigny-sur-Ozerain
Tél : 03 80 96 22 31 - Fax : 03 80 96 25 29

Recommandons à nos amis de prendre en main cette arme spirituelle d’une
puissance exceptionnelle, et de répandre autour d’eux la confiance en cette prière.
Les malades, les enfants et les vieillards peuvent apporter une précieuse
contribution. Puisse la disponibilité des fidèles répondre aux initiatives des pasteurs,
évêques et prêtres, qui exhorteront leurs ouailles à reprendre le Chapelet ! Plus grand
sera le nombre de personnes qui se tourneront vers MARIE, plus les grâces
descendront sur notre pays, y compris sur ses responsables qui, souvent, sont des
baptisés.
L’Église nous encourage à ne pas déserter le combat spirituel : « Un dur combat
contre les puissances des ténèbres passe à travers toute l’histoire des hommes ;
commencé dès les origines, il durera, le Seigneur nous l’a dit, jusqu’au dernier
jour. » (CEC 409). La Sainte Vierge, dans le dessein de la Providence, a reçu une
mission unique ; Elle tient sous son pied la tête du serpent (cf. Gn 3, 13). Il est
indispensable de recourir à Elle, Stella maris, l’étoile qui nous guide vers le port,
dans notre navigation sur la mer agitée de ce monde. Nous l’appelons aussi à juste
titre Mère de la Sainte Espérance, et Secours des chrétiens.
Soyez assuré de notre union dans cette prière du Chapelet, pour laquelle notre
communauté, durant ce mois de mai, se réunira chaque jour au chœur en début
d’après-midi. Certainement la Sainte Vierge bénira ses enfants, s’ils l’implorent avec
humilité, confiance et persévérance, et intercèdera pour notre pays dont Elle est la
Protectrice.
Dom Antoine-Marie Beauchef
Abbé de Saint-Joseph de Clairval

En Mai, prions Notre-Dame, reine de France : lettre du Père abbé de Clairval
En Mai, prions Notre-Dame, reine de France : lettre du Père abbé de Clairval

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article