Fin du mois de Marie sous le signe d'une forte dévotion à la Vierge

C’est un des temps forts de la dévotion mariale. L’image de la Vierge sera portée en procession à travers la place Saint-Pierre, comme pour recueillir les invocations des fidèles. Cela sera sans aucun doute l’une des images fortes qui resteront de ce 31 mai à Rome. Traditionnellement, c’est dans les jardins du Vatican que se déroule la procession conclusive du mois de Marie. Mais cette année, la prière du chapelet sera organisée sur la place Saint-Pierre en présence du pape François, afin de favoriser une plus ample participation à la prière mariale. D’autant que le Saint-Père a recommandé personnellement à plusieurs reprises de prier le chapelet, si possible en famille, et de s’en remettre à la Vierge dans notre vie. Le pape François, qui ne cache pas sa grande dévotion à Marie, avait ouvert solennellement le mois de mai par la prière du Rosaire dans la basilique romaine Sainte-Marie-Majeure. Dans sa méditation, il avait souligné que la Vierge Marie nous aide à grandir, à affronter la vie et à être libre. Dès le lendemain de son élection, le pape argentin s’était déjà rendu dans cette Basilique romaine pour se recueillir devant le tableau de la Vierge, lui confier son nouveau ministère et lui demander de protéger la ville de Rome.Ce vendredi soir, la prière sera confiée au cardinal Angelo Comastri, vicaire général pour la Cité du Vatican, laissant le pape François conclure par une méditation. Ce n’est pas une première car en 2008, Benoît XVI avait lui aussi présidé la conclusion du mois de Marie place Saint-Pierre, au cœur de la catholicité.

Une dévotion mariale au cœur de la foi du Pape


Voici l’article que nous avions publié sur ce sujet le 14 mai dernier


"Demandons à la Vierge Marie de nous enseigner à vivre notre foi dans nos actions quotidiennes, et à donner une place majeure au Seigneur.", déclarait il y a quelques jours le Pape dans un tweet publié sur son compte @Pontifex, et sur ce même compte il nous disait aussi : "Il serait beau, en ce mois de mai, de réciter ensemble en famille le chapelet. La prière raffermit la vie familiale."

Marie nous aide à grandir, à affronter la vie, à être libre

Le samedi 4 mai, le Pape François, pour la récitation du chapelet, s’est rendu à la Basilique Sainte Marie Majeure pour la deuxième fois depuis le début de son pontificat. Lors de sa méditation, le pape François a insisté sur 3 aspects inspirés par la Vierge Marie : elle nous aide à grandir, à affronter la vie et à être libre. Dès le lendemain de son élection, il s'était rendu déjà dans cette Basilique du cœur de Rome pour se recueillir devant la Vierge, dans la matinée du 14 mars. Il avait voulu confier son nouveau ministère à la Vierge Marie et lui demander de protéger la ville de Rome, comme il l’avait promis à la foule la veille au soir, lors de ses premiers mots à peine élu Pape. Et le cliché du Pape offrant un bouquet de fleurs à la Vierge a fait le tour du monde.


Le pontificat confié à Notre-Dame de Fatima

Ce lundi 13 mai, au Portugal, le cardinal José da Cruz Policarpo, patriarche de Lisbonne, a consacré le pontificat qui vient de s’ouvrir à Notre-Dame de Fatima. Cette consécration a eu lieu lors d’une messe marquant le 96e anniversaire des apparitions de la Vierge. Le pape François avait explicitement souhaité cette consécration."Sainte Vierge, nous sommes à vos pieds pour exaucer le souhait clairement exprimé par le pape François de vous consacrer à vous, Vierge de Fatima, son ministère d’évêque de Rome et de pasteur universel", a déclaré le cardinal Policarpo. Il s'exprimait devant les quelque 270'000 pèlerins réunis dans ce sanctuaire portugais, l’un des plus importants au monde, à l’occasion de la fête de Notre-Dame de Fatima. Lors des quelques messes célébrées ces dernières semaines Place Saint-Pierre, et lors des audiences générales, le Pape François n’a pas caché sa grande dévotion à Marie, priant notamment devant des représentations de la Vierge. Pas plus tard que mercredi dernier, le Pape invitait les pèlerins, lors de l’audience, à applaudir Notre-Dame de Luján, patronne de l’Argentine, son pays natal, dont une représentation trônait à ses côtés. Le pape déposait des fleurs blanches devant la statue, avant de se recueillir et de l’effleurer de sa main. Cette dévotion s'inscrit dans le sillage de ses prédecesseurs, Benoît XVI et tout particulièrement Jean-Paul II qui a toujours déclaré avoir été sauvé par la Vierge, lors de l'attentat qui le blessait grièvement le 13 mai 1981.

Source : http://fr.radiovaticana.va

Fin du mois de Marie sous le signe d'une forte dévotion à la Vierge

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article